AURÉLIE & SERGE

IMG_2710 copie
IMG_2705 copie
IMG_2579 copie
IMG_2590 copie
IMG_2596 copie
IMG_2584 copie
IMG_2627 copie
IMG_2632 copie
IMG_2609 copie
IMG_2636 copie
IMG_2610 copie
IMG_2659 copie
IMG_2592 copie
IMG_2581 copie
IMG_2617 copie
IMG_2614 copie
IMG_2612 copie
IMG_2648 copie
IMG_2623 copie
IMG_2622 copie
IMG_2695 copie
IMG_2691 copie
IMG_2685 copie
IMG_2708 copie
IMG_2709 copie
IMG_2663 copie
IMG_2679 copie
IMG_2658 copie
IMG_2653 copie
IMG_2656 copie
IMG_2676 copie
IMG_2674 copie

La bibliothèque – Troisième étage d’un immeuble des années 70 pur jus : marbre au sol, boiseries, moquette dans l’ascenseur. On entre chez Aurélie et Serge et l’on se demande si on ne se trouve pas dans un musée clandestin. Dessins originaux sous cadre, étagères avec collection improbable de robots, objets curieux et insolites en tout genre, masques d’animaux, livres aux couvertures kitsch exposés comme dans une librairie. Une chose est sûre : on entre dans un univers. « On aime le mauvais goût » s’amuse Aurélie. Serge corrige : « C’est de l’art modeste ! » La bibliothèque principale occupe un mur du salon. Au premier coup d’œil on est frappé : pas de livres de poche ou de romans grands formats. Ici, c’est le règne de l’image, de l’illustration, de la création graphique. On repère beaucoup d’albums pour enfants – récents ou des rééditions vintages –, des pop-ups, des bandes dessinés… Serge précise : « On a tenté un rangement par couleur, mais finalement, c’était plus facile de le faire par formats. » Voilà une façon comme une autre de fixer les étagères. À l’œil, c’est riche, vivant, on ne sait pas par où commencer.

Lectures – Aurélie a un faible pour les pop-ups et les albums qu’elle achète sans compter : « Je ne suis pas collectionneuse mais une acheteuse compulsive. », reconnaît-elle. Elle ouvre une réédition des éditions Père Castor parue à l’origine dans les années vingt. C’est un livre jeu avec des masques pour les enfants. « Mais il n’est pas question de découper quoi que ce soit ! » Ce sont des œuvres dont il faut prendre soin. De son côté, Serge, fin connaisseur du neuvième art, est toujours à la recherche de livres objets. « Chaque livre doit être une ballade, une micro-exposition. Il doit susciter la fascination, l’émerveillement. » Comme par exemple, un livre tunnel – curieux . Ou ce livre qui une fois déplié, fait plus de 7,5 m de long. Respect : la fascination opère. Un autre livre ? Il en attrape un sur la taxidermie – surprenant. Puis : une collection de cartes postales par Martin Parr – un délice –, un cahier de vacances pour adultes – amusant – et aussi… On se laisse submerger, les spécimens sont tous plus étonnants les uns que les autres. Sur les couvertures, on ne retrouve pas le nom d’éditeurs classiques. « Les petits éditeurs indépendants et passionnés font des choses vraiment formidables, impossibles à réaliser chez les grands éditeurs. » explique Serge. Il défend avec passion les publications des éditions FRMK – prononcez fremok – installées en Belgique. « Ils ont choisi d’adapter le format de chaque livre aux choix de l’auteur. » Leurs livres sont détonants, surprenants et uniques. Une petite tête brune surgit du couloir, mal réveillé : « Voilà Milo, il a 5 ans » Une fois les présentations faites, Milo s’enthousiasme : « Moi, j’adore les livres sur les animaux ! »

Elvis – On suit Milo dans les autres pièces de l’appartement. Dans le bureau, Aurélie nous montre un autel religieux à l’effigie d’Elvis. « C’est mexicain ! » se justifie Serge qui reconnaît avoir « une légère passion » pour Presley. D’ailleurs, il sort de sa poche sa dernière trouvaille : une petite figurine d’Elvis en carton imprégné du parfum du chanteur lors de son concert à Hawaï en 1977. « Après qu’il a chanté le troisième morceau » précise Serge, heureux de son acquisition.


QUELQUES LIVRES À EMPRUNTER À AURÉLIE ET SERGE :

Elvis Road de Helge Reumann et Xavier Robel, Buenaventura Press, 2001 : la pièce n’est pas assez grande pour lire ce livre illustré qui se déplie sur 7,5 mètres. IL s’agit d’une route dessinée au crayon papier à 4 mains sur laquelle vous croiserez toutes sortes de personnages et lieux. Cela raconte un million de choses et c’est au lecteur de trouver son histoire.

Taxidermie de Alexis Turner, Gallimard, 2013 : ce livre montre pour la première fois les plus belles réalisations de «l’art de préparer, naturaliser et monter les dépouilles de façon à recréer une sensation de vie». Spectaculaire hommage à la beauté des formes animales, mais aussi à ces collectionneurs qui en ont fait un élément, souvent insolite, toujours surprenant, de leur décor quotidien!

Cahier de vacances pour la plage, la révolution, les diners mondains de Steve Michiels, FRMK, 2015 : ce livre est le partenaire idéal de l’homme moderne, l’amant caché de la femme au foyer, le compagnon de jeux de l’adolescent solitaire. Indispensable quand la température monte, quand l’ennui guette ou quand partent en fumée les faux semblants.

Souffle d’écho de Christelle Enault, UDA, 2013 : un livre tunnel incroyable qui pose la question de ce qu’est une femme.

Le fils du roi by Eric Lambé, FRMK, 2014 : 90 pages dessinées au bic bleu et au bic noir, patiemment, passionnément, à la folie. « Le fils du Roi est un récit qui se veut à la fois mélancolique et grotesque. Une réflexion sur le temps, la lumière, le beau et le laid, l’académique et l’iconoclaste, le monstrueux, la fantaisie, l’enfermement, la folie ».

Pierre et le loup de Serge Prokofiev, Pierre-Emmanuel Lyet et Gordon, Hélium, 2014 : Connaissez-vous Pierre et le loup, le chef-d’œuvre de Sergueï Prokofiev, qui a initié tant d’enfants à la musique ? Le voici raconté avec brio par le comédien François Morel, magistralement accompagné par l’Orchestre National de France. Un livre étonnant avec des découpes, des grandes pages qui se déploient et des illustrations toutes en typographie. Une très bonne application pour Ipad existe également.


LEURS BONNES ADRESSES :

La librairie La réserve à bulles pour les bandes dessinées (58 Rue 3 Frères Barthélémy, 13006 Marseille).

Oh ! les papilles pour les livres jeunesses (25 rue des Cordeliers, 13100 Aix-en-Provence)

La fromagerie Lemarié pour de bons fromages ! (55 rue d’Italie, 13100 Aix-en-Provence)

Vous aimerez aussi !