SYLVAIN

IMG_9718
IMG_9728
IMG_9722
IMG_9721
IMG_9720
IMG_9730
IMG_9734
IMG_9745
IMG_9746
IMG_9766
IMG_9772
IMG_9773
IMG_9776
IMG_9780
IMG_9782
IMG_9783
IMG_9786
IMG_9750
IMG_9731
IMG_9763
IMG_9760

La bibliothèque – Il ne faut pas se fier à l’austérité de cet immeuble très années 50, à deux pas du Vieux Port de Marseille. Au dernier étage, on découvre que l’architecte avait plus d’une idée et l’appartement est aussi fonctionnel que lumineux. Certes, l’espace est réduit, mais les volumes sont vastes, ça compense. Les livres se trouvent dans la pièce principale, tout à la fois salon, salle à manger et cuisine. La bibliothèque ne date pas des années cinquante. Elle a été imaginée par le dernier propriétaire de l’appartement et depuis, elle ne bouge pas. « La base est maçonnée mais les étagères sont amovibles » explique Sylvain, le locataire des lieux. Il poursuit : « On peut y mettre des livres, bien sûr, mais l’espace permet d’y présenter d’autres objets ou de la décoration ». Ce mélange plaît à Sylvain. Une bibliothèque se doit d’être ouverte, sur tous les genres de livres, mais aussi sur les arts et tout ce qu’on peut y poser – ou exposer. Sylvain le reconnaît : « Ici, les conversations tournent souvent autour de la bibliothèque. Mais très vite, on passe des livres aux objets qu’on y trouve. » Il faut dire qu’il pratique la sculpture sur bois. Quand on voit le résultat, on comprend que les sculptures volent la vedette aux livres.

De la nature à la lecture à la culture – Son intérêt pour la nature l’a poussé vers la lecture quand on lui a offert, alors qu’il était encore enfant, deux livres sur la faune et la flore. « J’avais appris le nom des animaux, des oiseaux, des arbres… je les connaissais mieux que la plupart des adultes ! » Sylvain prend alors conscience que la lecture est une ouverture sur les choses qui l’intéressent. Sylvain n’est pas un lecteur passionné, c’est un lecteur de passions. Et il y en a beaucoup : tout ce qui touche à la nature, et aussi – pêle-mêle – la chasse, la pêche, la sculpture, la cuisine, Georges Brassens (pourquoi pas ?) et depuis peu l’apiculture et la permaculture. « La permaculture, je pourrais en parler des heures » prévient-il et on le croit sur parole. Pour nous convaincre, il nous montre les ouvrages de Pierre Rabhi, agriculteur, poète et père du concept de sobriété heureuse .

Et côté littérature ? « L’idée de lire des romans est venue beaucoup plus tard, à l’âge adulte » dit-il. Sur l’étagère, on n’est guère étonné de trouver l’œuvre de Marcel Pagnol, celle d’Ernest Hemingway et aussi des ouvrages qui appartiennent à l’école américaine du nature writing. « Into the Wild de John Krakauer est le plus connu mais il y a beaucoup d’autres très bons auteurs ! ».

Cuisine – Dans le coin cuisine, nature et livres coexistent aussi. Comme on s’en doute, ce sont les livres de cuisine et les réserves d’herbes de Provence. Sylvain attrape un livre : La cuisinière provençale de J-B. Reboul. « C’est un livre unique ! Une véritable bible en Provence… » et vu l’état, il l’est aussi pour Sylvain. Il l’ouvre au hasard : recette de perdrix au chou. Sylvain lit : « Préparez la perdrix comme à l’ordinaire. » Commentaire : « Faut se lancer, créer son habitude… t’as pas le choix… ce livre est plein d’inspiration, de traditions mais chacun peut aussi y créer sa propre histoire culinaire. »

Il lit, il chasse, il pêche, cultive, il sculpte, il cuisine… et ce paysage de campagne, là, c’est lui qui l’a peint peut-être ? « Ah, ça ? Non, c’est mon grand-père ! »


QUELQUES LIVRES À EMPRUNTER À SYLVAIN :

Le vieil homme et la mer de Ernest Hemingway, Gallimard, 1952 : « pour une véritable aventure en mer, haletante, tout en restant au chaud ».

La gloire de mon père de Marcel Pagnol, Editions de Fallois, 1957 : « une histoire qui ressemble à mon enfance. Le Sud de la France, la chasse, la campagne et la famille… ».

Manifeste pour la terre et l’humanisme de Pierre Rabhi, Actes Sud, 2008 : il défend un mode de société plus respectueux des êtres humains et de la terre.

La permaculture de Sepp Holzer, éditions Imagine un colibri, 2011 : un exemple concret d’une permaculture réussie.

 Indian Creek de Pete Fromm, Gallmeister, 2010 : à la fois récit d’aventures et roman d’apprentissage, on suit l’auteur, alors jeune étudiant, pendant le long hiver qu’il passa au cœur des montagnes Rocheuses.

La bible de l’apiculteur, Delachaux et Niestlé, 2013 : ce livre sur les bases et l’histoire de l’apiculture a l’avantage d’être aussi beau qu’intéressant.

Georges Brassens. Poèmes et chansons, Points, 1993 : la bible des amoureux de Georges Brassens.


SES BONNES ADRESSES :

Maison Empereur : la plus vieille et la plus belle quincaillerie de France! On y trouve absolument tout, notamment une petite mais belle sélection de beaux livres. Incontournable! (4 rue des Récolettes, 13001 Marseille)

Vous aimerez aussi !