JULIE

IMG_1378 copie
IMG_1374 copie
IMG_1410 copie
IMG_1383 copie
IMG_1384 copie
IMG_9297
IMG_1391 copie
IMG_1382 copie
IMG_1364 copie
IMG_1371 copie
IMG_1409 copie
IMG_1449 copie
IMG_1418 copie
IMG_9283
IMG_1398 copie
IMG_1461 copie
IMG_1458 copie
IMG_1436 copie
IMG_9321
IMG_9286

Bibliothèque – Paris, quartier de Ménilmontant. Immeuble des années 70. L’ascenseur monte sans un bruit. A droite en sortant de l’ascenseur: l’appartement de Julie, Stephen et Léon. La porte s’ouvre sur un loft moderne. Grands volumes et lumière traversante. Les murs sont des portes coulissantes qui peuvent être ouvertes à l’envie pour jouer avec les volumes et les ambiances. Les bibliothèques se trouvent aussi sur des panneaux amovibles que l’on peut ouvrir ou fermer. Si c’est ouvert, les livres sont en accès libre entre le salon, la chambre de Léon (2 ans) et la chambre parentale. Il n’y a pas de classement précis, mais à l’usage, les livres se sont rangés par thème (littérature, photographie, design, économie). Chacun peut alors retrouver le livre qu’il cherche.

Lectures – Julie lit beaucoup. Au travail, déjà, puisqu’elle est avocate. Quand elle regagne son appartement, sa journée derrière elle, elle s’évade à travers des romans. Principalement la littérature contemporaine, même si, depuis que Léon est né, elle a moins le temps de lire, comme tous les parents. Elle aime aussi les beaux livres de photos et les ouvrages sur la décoration, livres qu’on feuillette plus qu’on ne lit. Elle suit l’actualité littéraire, si on se fie à ses dernières lectures : Au revoir là-haut de Pierre Lemaître (Prix Goncourt 2013) et Charlotte de David Foenkinos (Prix Renaudot 2014). « C’est un hasard » s’amuse Julie qui ne se sent pas spécialement influencée par les prix littéraires. Elle fait confiance à son libraire ou au bouche à oreille. Quand elle va à la librairie, elle achète beaucoup de livres, elle ne peut pas faire autrement, même si elle sait qu’elle n’aura pas le temps de les lire immédiatement. Elle entasse les livres sur les étagères, comme d’autres conservent le vin à la cave.

Walt Disney – Même si Léon ne sait pas lire, Julie aime lui acheter des livres. Elle vient d’ailleurs de chiner, aux États-Unis, une collection entière de vieux livres de Walt Disney. Pour plus tard, évidemment. Mais Léon, comme sa maman, n’est pas patient. Il n’est pas rare de le trouver « en pleine lecture » un livre ouvert sur les genoux, tournant ces pages qui le fascinent tant.


QUELQUES LIVRES À EMPRUNTER À JULIE :

1000 chairs de Charlotte and Peter Fiell, Taschen, 2013 : un livre de référence sur le design de chaises et fauteuils

Life in Photographs de Linda McCartney, Taschen, 2011

Shopping insolite à Paris de Elodie Rambaud, Marabout, 2014 : l’auteur, une styliste, livre 255 adresses parisiennes originales de boutiques de décoration, mode et restaurants.

Le Parfum de Patrick Süskind, Fayard, 1986

Charlotte de David Foenkinos, Gallimard, 2014 : « on découvre l’histoire magnifiquement émouvante de Charlotte Salomon, une artiste peintre morte à 26 ans ».

Au revoir là-haut de Pierre Lemaître, Albin Michel, 2013 : un grand roman populaire sur les gueules cassées de la première guerre mondiale.

La lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson, Zulma, 2013 : la confession amoureuse d’un éleveur de brebis islandais.

Les apparences by Gillian Flynn, Sonatine, 2011 : un excellent thriller psychologique au cœur duquel un couple s’affronte. « Très malin et absolument prenant ! »


SES BONNES ADRESSES :

La librairie Le Monte en l’Air, en particulier pour les livres d’enfant (2 rue de la Mare, 75020 Paris).

Taschen pour les beaux-livres de design et de décoration (2 rue de Buci, 75006 Paris).

Pour la déco, Julie fait beaucoup de recherches et d’achats en ligne. Elle recommande :

www.madeindesign.com

www.bodieandfou.com

www.fermliving.com

Vous aimerez aussi !